Skip to main content

Réchauffement climatique. Changement climatique. Justice climatique.
Qu'est-ce que cela signifie ?

Nous vivons dans un monde où les effets du changement climatique sont de plus en plus réels ; depuis la fonte des calottes glaciaires aux feux de forêt effrénés, nous ne pouvons plus nier que la pollution au gaz carbonique causée par l'homme affecte notre planète fragile. Il a été scientifiquement prouvé que le réchauffement climatique est réel et que les populations en ressentent déjà les impacts à l'échelle mondiale. La question que nous devons nous poser est « Que pouvons-nous y faire ? »

Read More 

Les effets sur notre Planète et les Hommes:

À chaque année qui passe, nous constatons des variations des taux de précipitation, y compris des périodes de précipitations plus intenses à l'échelle mondiale, des changements spectaculaires en Arctique, des changements en termes de saisons de végétation et l'élévation des niveaux de la mer, ainsi que l'acidification des océans. Certains de ces changements de notre climat auront d'importantes conséquences écologiques et sociales. Ironie du sort, les populations des pays en développement disposent de moins de moyens pour s'adapter au changement climatique et paieront le prix fort des 200 ans d'industrialisation et de pollution causée par les pays développés. Il s'agit sans nul doute d'une question de justice climatique.

 

Solutions:

Il est aujourd'hui plus urgent que jamais de prendre des mesures afin de réduire considérablement les émissions globales à effet de serre – et ce de sorte à partager équitablement les fardeaux et les risques du changement climatique entre les nations du monde. En fin de compte, nous devons rompre le lien entre la croissance économique et le développement de l'extraction de ressources naturelles et leur épuisement.

Il n'y a aucune solution rapide pour résoudre le changement climatique, mais nous savons ce que nous avons à faire. Nous devons:

  • Nous défaire des combustibles fossiles
  • Augmenter les sources d'énergie renouvelable
  • Fixer un prix sur la pollution au gaz carbonique
  • Travailler avec les pays en développement pour investir dans l'énergie renouvelable

Qu'est-ce que cela signifie pour Ben & Jerry's ?

Ben & Jerry's œuvre depuis longtemps pour la justice climatique et pour trouver des moyens de réduire l'impact environnemental de notre activité. En 2002, nous avons lancé un programme de compensation des émissions de carbone pour nos installations de fabrication de Vermont. En 2007, nous avons mené à bien notre première campagne de sensibilisation sur le réchauffement global, en partenariat avec le groupe Dave Matthews Band. Nous avons rapidement et fréquemment investi en productivité dans nos installations de fabrication, notre chaîne d'approvisionnement et nos Scoop Shops (boutiques) pour augmenter l'efficacité énergétique et réduire notre empreinte carbonique.

Read More 

Presque toutes les activités produisent des émissions de gaz à effet de serre associées à leurs opérations, y compris Ben & Jerry's. Nous avons recours à l'agriculture pour nos principaux ingrédients, notamment pour les produits laitiers, ainsi qu'à la manufacture pour fabriquer nos produits et utilisons des camions pour transporter nos produits finis et des congélateurs pour conserver nos crèmes glacées. Nous connaissons notre empreinte carbonique et travaillons sur nos opérations afin de la réduire. Nous travaillons avec nos fermiers pour réduire les émissions de méthane des fermes, nous dirigeons l'introduction d'un congélateur plus propre et plus écologique aux États-Unis et avons intégré le Chunkinator dans notre usine des Pays-Bas. Ce dernier aide à produire de l'énergie pour l'usine à partir de la crème glacée.  Nous savons également que nos actions ne suffisent pas et que nous devons en faire davantage. Nous faisons des progrès et les rapportons tous les ans dans notre Rapport d'évaluation sociale et environnementale (SEAR). En savoir plus sur les actions que nous entreprenons pour réduire notre empreinte carbonique et notre plan pour obtenir une énergie propre à 100 % dans tous nos sites des USA d'ici 2020.

Rejoignez le mouvement climatique!

Grâce en partie à quelque 3,5 millions de citoyens à travers le monde qui ont signé la pétition Avaaz exhortant les dirigeants mondiaux à s'attaquer au changement climatique lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP21), l'accord historique de Paris a été ratifié par 196 pays qui s'engagent à maintenir la hausse de la température mondiale en deçà de 1,5 degré Celsius.

C'est maintenant que le véritable travail commence.Il faut maintenir la pression sur nos dirigeants mondiaux afin d'avancer à grands pas pour effectuer une transition rapide vers une énergie propre à 100 % et pour atteindre les objectifs ambitieux qui nous mèneront vers un avenir plus vert et plus propre.Ajoutez votre voix à celles de millions de gens qui exigent une action quant au climat et signez la pétition dès aujourd'hui!

 

Signez la Pétition maintenant !

  

Foire Aux Questions :

  • Quelle est la position de Ben & Jerry's sur le changement climatique ?

    Elle est réelle. Cela se produit maintenant. Pour nous, il ne s'agit pas que d'ours polaires et de miroirs de glace. Il s'agit de personnes et représente.

    Nous nous sommes toujours engagés à réduire l'impact négatif de notre activité sur l'environnement. Nous avons investi en efficacité énergétique et dans la réduction des déchets au sein de nos installations de fabrication, avons installé des biodigesteurs qui transforment les déchets en énergie propre dans notre site de production européen et ne fournissons que des cartons certifiés Forest Stewardship Council (FSC) pour nos emballages.

  • Pourquoi Ben & Jerry's se soucie-t-elle du changement climatique ?

    En tant qu'entreprise alimentaire, bon nombre de nos partenaires de notre chaîne de valeur, y compris nos fournisseurs du commerce équitable de l'hémisphère sud, sont sujets au risque réel du réchauffement de la planète. Dans la mesure où le changement climatique est un risque pour les personnes intégrant notre chaîne d'approvisionnement, il représente également un risque pour notre activité.

  • Qu'entendez-vous exactement par justice climatique ?

    Pour nous, le problème du changement climatique ne se limite pas à un simple problème environnemental. C'est une menace sérieuse pour les populations les plus pauvres et les plus vulnérables de la planète. Les nations riches et développées de l'hémisphère nord en sont la cause, tandis que les nations les moins développées de l'hémisphère sud sont plus exposées au risque et disposent de moins de ressources pour s'adapter à un monde au réchauffement rapide. C'est une question de droits de l'homme et de justice sociale.

  • Par le passé, qu'avez-vous fait pour le changement climatique ?

    Nous nous en soucions depuis un certain temps. Nous avons mené à bien notre première campagne de sensibilisation sur le réchauffement global en 2007, en partenariat avec le groupe Dave Matthews Band. Cela fait longtemps que nous nous efforçons de réduire l'impact environnemental de notre activité. Nous avons rapidement et fréquemment investi en productivité dans nos installations de fabrication afin d'augmenter l'efficacité énergétique et réduire les déchets. Nous avons récemment installé un biodigesteur dans notre usine de crèmes glacées des Pays-Bas. Ce dernier transforme les déchets du procédé de production en énergie propre. Voici la liste complète de toutes les actions prises :

    • 2002 - Début du programme de compensation des émissions de carbone avec NativeEenergy pour nos installations de fabrication de Vermont
    • 2004 - Analyse du cycle de vie pour la production de l'Union Européenne (UE)
    • 2007 - Début du programme de compensation des émissions de carbone/des engagements socio-environnementaux de l'UE
    • 2007 - Campagne One Sweet Whirled
    • 2008 - Bilan du carbone mené à bien aux USA
    • 2008 - Partenariat avec Greenpeace pour remporter l'approbation de l'EPA quant aux armoires de réfrigération sans hydrocarbure fluoré (HFC)
    • 2014 - Analyse du cycle de vie menée à bien pour les USA
    • 2014 - Installation d'un biodigesteur dans notre installation de fabrication des Pays-Bas
    • 2015 - Analyse du cycle de vie menée à bien pour l'UE

  • Quel est l'objectif de votre campagne d'activisme ?

    Nous savons que les actions communes volontaires ne tiendront pas les promesses du changement de systèmes de large échelle nécessaire pour que le réchauffement soit inférieur à 2º Celsius. Nous avons besoin de leaders à l'échelle mondiale pour soutenir des politiques qui suppriment progressivement les combustibles fossiles, tout en conduisant à une augmentation rapide des énergies renouvelables. Seul un mouvement social général exercera une pression durable sur les leaders mondiaux qui peuvent nous offrir ce futur « décarbonisé ». C'est pourquoi nous nous engageons à apporter notre aide afin de mettre le mouvement climatique international grandissant sur pieds. Ensemble, nous pouvons montrer aux leaders mondiaux qu'il est désormais venu le temps d'agir.

  • Comment mettez-vous au point le mouvement ?

    Nous encourageons nos fans, nos consommateurs et les citoyens à intégrer le mouvement mondial pour le climat. Si nous souhaitons éviter un changement climatique catastrophique, un mouvement général et diversifié de citoyens souhaitant entreprendre des actions directes pour protéger notre planète est indispensable. Nous encourageons nos fans à se joindre à Avaaz, l'un des nombreux groupes qui crée le mouvement global.

    Avaaz continuera à attirer nos fans et à les encourager à prendre des actions lorsque celles-ci sont peuvent avoir un plus grand impact. Nous souhaitons offrir à nos fans tous les moyens pour qu'ils puissent aisément entreprendre une action à propos d'un sujet dont ils se soucient.

  • Pourquoi 2015 ?

    2015 est une grande année. Les leaders mondiaux ont fixé un délai pour conclure un accord international demandant à toutes les nations de réduire les émissions de gaz à effet de serre, afin que le réchauffement ne soit pas supérieur à 2º Celsius. Pour parler franchement, 2015 sera une année à double tranchant : soit nous cheminerons vers un climat stable sur le long terme, soit le changement climatique sera galopant à l'avenir. La première option nous semble être la meilleure.

  • Doesn’t your company have a big carbon footprint?

    Yes, we do. Our carbon footprint per pint is about 1kg or approximately 136,000 metric tons of green house gasses annually. View our Life Cycle Analysis here.

  • Vous êtes-vous fixé un objectif pour réduire votre empreinte des gaz à effet de serre (GES) ?

    Oui. Ben & Jerry's s'engage à réduire la grande majorité de son empreinte de GES. Nous sommes convaincus que les sociétés devraient fixer des objectifs ambitieux enracinés dans la science. Ben & Jerry's s'engage à dissocier le développement de notre activité de l'augmentation de nos émissions de GES. Nous nous sommes engagés à réduire nos émissions absolues de 80 % d'ici 2050, et ce malgré un plan ambitieux de développement de notre activité. D'ici 2020, nous nous sommes engagés à réduire de 15 % l'intensité des émissions par unité de production.

  • Comment allez-vous vous y prendre pour atteindre vos objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) ?

    Plus de la moitié des émissions de carbone de notre société provient de la production de nos ingrédients, et notamment du lait. Les émissions de nos fermes représentent 42 % des émissions générales du cycle de vie de notre entreprise. Ainsi, afin de faire de réels progrès dans la réduction de notre empreinte, nous devons nous associer à nos fermiers des exploitations laitières pour améliorer la gestion du fumier, réduire les émissions entériques du troupeau et aller vers de meilleures méthodes culturales qui favorisent la santé du sol et isolent le carbone. De plus, nous continuerons à diriger les productivités de nos établissements de fabrication, de notre réseau de logistique et de notre chaîne d'approvisionnement de produits surgelés.

  • L'expédition de crèmes glacées du Vermont vers des pays comme l'Australie et le Brésil n'est-elle pas extrêmement intense en termes de GES ?

    Le transport sortant représente environ 15 % de notre empreinte des activités. Ainsi, la logistique représente une part importante de notre empreinte. Toutefois, les crèmes glacées que nous vendons à l'international sont transportées par voie maritime, le moyen de transport le plus efficace pour les marchandises. D'après le World Shipping Council, il est possible d'expédier une tonne de marchandises au départ du Port de Melbourne, Australie, à destination du Port de Long Beach, Californie, soit une distance de 12 770 kilomètres (7 935 miles) en produisant moins d'émissions de CO2 que celles produites par le transport en camion de la même cargaison aux USA, de Dallas à Long Beach, soit une distance de 2 307 kilomètres (1 442 miles). Vous pouvez en savoir plus ici.

    Afin de parvenir à une réduction considérable d'environ 15 % de notre empreinte associée au transport sortant, nous devons augmenter la productivité de nos flottes de camions réfrigérés qui transportent nos produits en interne.

  • Qu'en est-il de toutes ces vaches ?

    Oui, nous sommes une entreprise de produits laitiers et nous sommes fiers de notre relation avec les fermiers qui fournissent tout notre stock de lait et de crème. Toutefois, étant donné que l'agriculture est responsable entre 15 et 20 % des émissions globales de gaz à effet de serre, il nous reste beaucoup à faire pour réduire les émissions des fermes. C'est pourquoi nous sommes en train de revoir notre programme Caring Dairy afin d'exploiter des possibilités, comme le développement d'un modèle de gaz à effet de serre pour nos fermes, ce qui nous permettrait de mesurer les réductions réelles de leur empreinte. Nous avons également commencé à investir dans des technologies importantes comme des séparateurs de fumier et des biodigesteurs pour les exploitations laitières de notre chaîne d'approvisionnement, afin de réduire l'empreinte des GES, tout en bénéficiant les fermiers.

  • Vous dites vous soucier de l'environnement. Néanmoins, votre emballage n'est pas recyclable. Pourquoi ?

    Nous sommes de fervents admirateurs de notre planète et surveillons toujours de près l'impact que nous avons sur notre environnement. En ce qui concerne les emballages, tous nos cartons sont certifiés du label Forest Stewardship Council. Pour des raisons d'hygiène, nous sommes obligés de revêtir notre carton FSC ; par conséquent, il est actuellement impossible de recycler l'emballage. Nous souhaitons nous améliorer à ce propos et espérons pouvoir faire des progrès dans ce domaine l'année prochaine.

  • Quelles politiques générales soutenez-vous ?

    IAfin que la température moyenne globale ne dépasse pas le barème de 2º C, Ben & Jerry's soutient les politiques suivantes.

    • Assurer que 2/3 de toutes les réserves en combustibles fossiles actuellement viables du point de vue commercial restent en terre
    • Éliminer progressivement les émissions de combustible fossile dès que possible, mais pas plus tard qu'en 2050.
    • Ne faire aucun nouvel investissement dans l'infrastructure des combustibles fossiles
    • Impliquer tous les pays à éliminer progressivement les émissions des combustibles fossiles, dont les actions varient en fonction des responsabilités communes - mais différentiées - des pays, et des capacités correspondantes
    • Faire que l'économie globale utilise l'énergie renouvelable à 100 %, tout en assurant l'accès à l'énergie durable pour tous d'ici 2050
    • Fixer un prix, scientifiquement prouvé, sur la pollution au gaz carbonique qui limiterait le réchauffement à 2º C.
    • Créer une structure globale où les économies développées participent au financement afin de se débarrasser des faibles émissions et du développement durable résilient au changement climatique dans les pays en développement et dans l'hémisphère sud

Back To Top